Suivez-nous

Episode 18 : Alexandrine

Dans ce nouvel épisode d’Entre-Temps, vous allez faire la connaissance d’Alexandrine. Elle va vous raconter comment une mère peut vous étouffer avec sa jalousie et pourquoi obtenir son indépendance était vital. Un récit fort avec le Paris des années 50 en toile de fond.

 

Le portrait que je vous propose aujourd’hui est celui d’Alexandrine. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette femme se raconte sans filtre, avec beaucoup de sincérité, beaucoup d’émotions, loin du politiquement correct. Après avoir subi la jalousie de sa maman, dont elle garde encore les traces puisqu’elle a conditionné toute sa vie d’adulte, Alexandrine a pris la poudre d’escampette pour vivre enfin sa vie à Paris. Comme beaucoup de femme de sa génération, elle a accepté de se conformer aux conventions sociales, d’être un bon soldat, de se marier et d’être mère. Et ce n’est qu’à partir de 40 ans qu’elle retrouve enfin l’indépendance dont elle avait toujours rêvé. Pour le moment Alexandrine se repose dans un Ehpad et dans sa petite chambre de 9m2, elle continue d’être libre et de s’évader grâce à la peinture et à la lecture. Si son récit de vie est fort, aussi bien dans les actes que dans les mots, il n’en demeure pas moins précieux et nous rappelle ô combien il est essentiel d’être acteur de sa vie et refuser de la subir.

 

 

Si vous êtes ou si vous connaissez quelqu’un qui a une histoire de vie passionnante, n’hésitez pas à me contacter directement via l’onglet Contact du site. Si aimez mon travail, vous pouvez également me soutenir en devenant membre de mon Patreon. Enfin, n’hésitez pas à parler du podcast autour de vous, à commenter sur les réseaux à laisser 5 étoiles sur votre plateforme d’écoute préférée.

 

Bonne écoute

 

Habillage sonore et mixage : Martin Poughon

Partager